Psychologie du travail : Qu’est-ce qu’un burn-out ?

Le terme de burn-out définit la réaction à un état d’épuisement. Cet épuisement peut être physique, mais aussi mental ou émotionnel, et est souvent consécutif à des conditions de travail dégradées, qu’il s’agisse des tâches en elles-mêmes ou des relations entre individus.

Quels métiers sont concernés par le burn-out ?

Tous les métiers, toutes les catégories professionnelles sont exposées au burn-out. S’il a d’abord été identifié dans les professions médicales, le burn-out a en effet été constaté dans un très grand nombre de professions, notamment celles qui exigent un fort investissement personnel. Il concerne autant les hommes que les femmes, non seulement les cadres et agents de maîtrise mais aussi les employés et ouvriers.

Le burn-out, ou épuisement professionnel, est désormais positionné en deuxième place des « maladies » professionnelles. Il trouve souvent son origine dans un décalage entre les objectifs demandés et les moyens mis à disposition. Il touche également le salarié lorsqu’il y a décalage entre la représentation faite de son métier et la réalité de son travail au quotidien.

Une grande erreur est notamment de penser que le burn-out ne touche que les personnes déjà fragilisées par des problèmes d’ordre personnel. Ceux-ci peuvent en effet s’ajouter à la fatigue professionnelle, mais il ne peut s’agir de la cause unique.

Comment se manifeste le burn-out ?

Le burn-out se manifeste de plusieurs manières. Face aux difficultés, voici quelques exemples de manifestations :

  • L’individu perd toute motivation à réaliser correctement son travail
  • Il se sent vidée de son intérêt et ses appétences.
  • Ses temps de repos ne suffisent plus à régénérer son esprit et sa motivation.
  • La personne se dévalorise par rapport à son travail, elle ne se sent plus à la hauteur de la tâche.
  • Elle se désengage de son travail et le réalise mécaniquement.
  • Son attitude provoque (volontairement ou non) des conflits dans son entourage professionnel, auprès des collègues ou des clients.

Dans de très nombreux cas, le salarié quitte son emploi suite à un burn-out. S’il revient à son poste, il se retrouve souvent exposé à un nouveau burn-out. C’est pourquoi, il est essentiel d’identifier les causes de son épuisement, et de s’employer à améliorer chacune des situations analysées.

Le cabinet PREVORGA, spécialisé dans la prévention des risques professionnels, peut vous accompagner, entre autres, dans l’identification des situations susceptibles de provoquer un burn-out.