La cochenille à carapace

La cochenille à carapace que l’on appelle également kermès ou encore cochenille à bouclier est un fléau pour les plantes. Dans cet article, nous vous proposons d’en découvrir un peu plus sur la cochenille à carapace et comment faire face.

Détecter la cochenille à carapace

Détecter une cochenille à carapace n’est pas toujours simple. En effet, cette dernière est notamment capable de bien se camoufler. Elle est dotée d’une carapace comparable à un bouclier. La cochenille à carapace est d’ailleurs souvent confondue avec une partie de l’écorce ou une bosse présente sur une branche. Il est donc relativement important de vérifier régulièrement la présence éventuelle de la cochenille à carapace pour ne pas intervenir trop tard et perdre votre plante.

Contrôler la cochenille à carapace

Tout d’abord, vous devez prendre en compte que la cochenille à carapace ne vient pas de votre jardin. En effet, ce type de cochenille ne peut pas vivre dehors sous un climat tempéré. Elle vient donc directement d’une plante intérieure qui est déjà infestée. Nous vous recommandons donc de vérifier chaque nouvelle plante d’intérieur avant de l’emporter chez vous. Si vous constatez une plante infestée par la cochenille à carapace, il est uniquement nécessaire de la placer à deux mètres des autres plantes.

Comment se débarrasser de cette cochenille à carapace ?

Sachez que la carapace de la cochenille est très résistante et qu’un insecticide ne servira à rien. En effet, même après la mort de la cochenille, la carapace va rester accrochée durant de longues années. Nous vous recommandons donc de passer une brosse à dents trempée pour être sûr de pouvoir vous débarrasser de toutes les cochenilles à carapace. Rincez ensuite la place pour ôter tous les résidus de cochenille. Prenez également le temps de bien surveiller votre plante durant les semaines qui suivent pour éviter que d’autres carapaces ne fassent leur apparition.

Plus d’info sur ce site